Les applications Cloud et le travail à distance

Les vendeurs d’application Cloud ont souvent indiqué qu’un avantage majeur des applications Cloud  est de pouvoir être déployé à distance, contrairement aux applications classiques installées sur site, dite on-premise. Est-ce vrai ?

Est-il possible de déployer à distance des applications sur site ?

De nos jours, de nombreuses applications sur site client sont gérées à distance:

  • Le suivi de l’infrastructure et son monitoring est de plus en plus réalisé par des équipes situées à des milliers de kilomètres de distance.
  • La gestion des applications est assurée par différentes équipes réparties sur plusieurs sites.
  • Avec les nouvelles capacités des VPN, ces activités peuvent même être assurées de l’extérieur.
  • Les entreprises ont mis en œuvre tous les outils techniques nécessaires au travail à distance : chat, conférences audio et vidéo, fichiers partagés, suivi des incidents

En réalité, la seule action qui ne peut être réalisée à distance est la gestion physique de l’application, le management de l’architecture et le suivi des sauvegardes, notamment la gestion des banques de cassettes.

Qu’est ce qui est différent dans le Cloud?

Tout d’abord, dans une application Cloud, le client et l’équipe de déploiement n’ont pas à se soucier de cette gestion physique de serveur. Elle existe toujours et si vous en voulez la preuve, demandez donc de recharger une sauvegarde d’environnement ? Vous verrez alors ressurgir les délais et difficultés traditionnellement associées aux applications gérées sur site. Mais, tant que vous n’en arrivez pas à des actions aussi extrêmes, tout pourra être réalisé à distance.

Mais le Cloud va plus loin. Les fournisseurs du Cloud se sont construits sur des modèles économiques dans lesquels les déploiements sont entièrement organisés et réalisés à distance. Le travail pourrait être réalisé sur site et d’ailleurs, lorsque la complexité du projet le requière, les fournisseurs changent de modèle et envoie une équipe.

La différence est que le travail à distance est une option pour des applications traditionnelles et un point de départ pour les applications Cloud.

En quoi une équipe distante est-elle intéressante ?

Tout d’abord, cela permet au fournisseur de constituer une équipe de consultants expérimentés qui partagent tout le temps leurs astuces. Avant, ils échangeaient de temps en temps lorsqu’ils croisaient au bureau en rentrant de leurs clients respectifs. Maintenant, ils travaillent tout le temps ensemble. Ils peuvent acquérir plus d’expérience ainsi et le client profite de meilleures équipes.

Ensuite, la proximité entre les consultants leur offre la possibilité de travailler de manière plus industrielle et systématique. Le projet est plus efficace et la réussite plus prévisible pour le client.

Enfin, puisque les consultants ne sont pas physiquement chez un client, ils peuvent travailler pour plusieurs lorsque leur charge est inférieure à 100%. Les clients ne payent pas pour le temps où les consultants sont en sous-charge sur leur site.

En bref, le travail à distance en équipe offre aux clients des consultants plus expérimentés, plus efficaces et moins chers. Et cela représente un bénéfice immédiat pour les clients.

Quels sont les risques et comment les réduire ?

Le risque principal provient de la distance.

Quand tout va bien, les bénéfices sont clairs et nets. Mais si le projet rencontre des problèmes, fonctionnels ou techniques, l’équipe client peut s’angoisser. Et la distance ne va pas aider à réduire l’anxiété. Au contraire, dans une situation tendue, les emails et les coups de fil vont plutôt avoir tendance à augmenter le stress.

Le second risque tient dans la complexité.

Sur le même site, clients et consultants échangent, autour d’un café, en allant dans une salle de réunion. Et ces petites conversations régulières sont très utiles pour partager de nombreux petits détails qui seront ratés à distance.

En résumé, l’équipe de consultants est plus efficace mais l’équipe qui réunit le client et son intégrateur l’est moins. Suivant la complexité et la criticité du projet, on choisira l’un … ou l’autre.

Une recommendation.

Sur de petits projets, le mode de travail apporté par le Cloud est parfait et peu cher. Allez y !

Pour des projets plus complexes, le travail à distance reste efficace mais des ateliers sur site permettront aux équipes d’échanger de manière informelle. Cela renforcera le travail à distance en l’enrichissant.

Le travail à distance est une révolution qui va rester. Alors tirons en le meilleur parti.