Mettre en oeuvre du Cloud en semaine ou mois au lieu d’année : les vendeurs tiennent-ils leur promesse ?

Les fournisseurs du Cloud clament souvent haut et fort qu’ils peuvent mettre en œuvre des solutions complètes beaucoup plus vite que les éditeurs traditionnels. Alors info ou intox ? Dans quelles conditions, est-ce vrai?

Les conditions

Il y a quatre conditions cruciales.

  • Pas de spécifiques (ou très peu)
  • Pas de localisations (ou celles déjà connues)
  • Pas d’interface
  • Pas de reprise de données au-delà de la photo des données utilisateurs

Pas de spécifiques

La vitesse de mise en oeuvre d’une solution Cloud s’appuie sur des standards prédéfinis. Si vous voulez aller vite, ne développez pas ou le strict minimum (et c’est peut être beaucoup déjà).

Souvent, les vendeurs de SaaS fournissent des moteurs de règles pour configurer des règles métiers spécifiques. Mais pour cela, il faut les définir, les bâtir (seul ou avec l’éditeur), et les tester. Et ca prend du temps, en tout cas plus que prévu dans le planning « rapide » fourni par le vendeur. Si vous voulez de la vitesse et des spécifiques, gérez les en dehors de l’outil. Du moins au début.

Pas de localisations

Beaucoup de solutions Cloud nécessitent des adaptations aux lois du pays ou aux réglementations en vigueur dans le secteur d’activités. De nombreuses solutions fournissent de telles adaptation mais l’éditeur vous demandera souvent de confirmer qu’elles s’appliquent bien à vous. De son point de vue, il y  a tellement de lois applicables qu’il ne peut pas prendre le risque de garantir qu’il les couvre toutes. A moins d’être extrêmement spécialisé sur un sujet.

Le moteur de règles va vous permettre de configurer vos propres réglementations. L’éditeur vous fournira peut être un modèle avec des propositions issues des projets précédents dans votre secteur ou pays. Mais la validation des définitions et les tests restent de votre ressort. Et ces actions augmenteront le délai de votre projet. A nouveau, vous pouvez choisir la vitesse en gérant ces points au début hors système. (Nota : ce dernier point n’est pas ironique mais une vraie réponse d’éditeur)

Pas d’interface

Ce point rejoint le premier avec la complexité de travailler avec une autre application et de se synchroniser avec une autre équipe. A nouveau, ce travail prend du temps. Et si l’application est elle aussi dans le SaaS, vous doublez vos chances de problèmes.

Certains vendeurs Cloud vous suggèreront de livrer rapidement votre application en répliquant les données à la main pour fournir rapidement l’outil à vos utilisateurs (avec les conditions de facturation liée à l’utilisation des outils en production), et bâtir les interfaces ensuite. Cela maintient une mise en œuvre rapide même si cela augmente le coût de gestion de l’application.

Pas de reprise de données

Voici une nouvelle source de complexité puisqu’il faut modéliser comment les données historiques vont rentrer dans le nouvel outil. L’argument officiel est que le modèle est figée ce qui ne permet pas les reprises. Surtout une reprise nécessite une connaissance fine et figée des données. Les éditeurs SaaS ne sont pas confortables avec cette notion lorsqu’ils font évoluer tous les trois mois leur façon de gérer les données.

De nombreux vendeurs Cloud suggèrent donc de laisser les données historiques dans un stockage figé et de ne migrer qu’une photo à jour des données nécessaires

Conclusion

Aller vite en SaaS c’est possible en adhérant à des limites strictes! Et vous êtes le seul maitre de choisir votre vitesse. Vous pouvez aussi aller un peu moins vite et faire un peu plus si vous en avez besoin. Mais faites ce choix en conscience !

Vous trouvez d’autres informations sur les achats d’applications dans le nuage dans notre livre !

http://www.amazon.fr/dp/B076VWJBW4

10 questions pour mieux acheter le Cloud

10 questions pour mieux acheter une application dans le Cloud

Le Cloud est à la mode. Tôt ou tard, vous y serez confrontés en entreprise. Vous en utilisez déjà pour vos propres besoins. Mais êtes vous prêt à accepter les mêmes conditions dans votre cadre professionnel ? Est ce que vous accepterez ces mêmes alinéas dans le contrat qui lie votre département, vos employés, votre entreprise?

Les solutions Cloud ont beaucoup d’avantages mais ne sont pas adaptées à toutes les situations. Elles exigent d’accepter certains conditions pour être efficaces et rentables.

Nous avons extrait pour vous 10 questions importantes à valider avant de signer. Elles vous fourniront des avantages clés pour mieux négocier et obtenir la valeur dont vous avez besoin. Nous les avons réunis dans un livre pratique et efficace, conçu pour des gens pressés. Elles vous éclaireront sur des mots à la mode comme

  • « autant de puissance que vous voulez »
  • « toujours disponible »
  • « toujours à jour »
  • « nous protégeons votre sécurité »
  • Et plus …

Vous n’êtes qu’à un clic d’obtenir plus de valeurs de vos achats.

Les 5 à 7 du conseil

Amedrys est très heureux de participer à travers Fabrice Rigaux au 5 à 7 du conseil, sponsorisé par le CINOV-IT. Cette réunion, prévue le 6 octobre, sera l’occasion de présenter le livre « bien acheter son informatique en PME ».

Nous tenons à remercier Jean Philippe Deranlot qui organise ces événements et permet ainsi de faire se rencontrer consultants, auteurs, et professionnels ! Car ce livre a été écrit dans ce but avant tout : une rencontre des pratiques d’achats entre le monde et le vocabulaire de l’informatique et d’autres mondes de l’industrie.

Plus que jamais nous sommes convaincus que les achats informatiques pourraient être plus efficace dans de nombreuses PME et nous en parlerons le 6 Octobre.  Plus de détails sur le blog de Jean Philippe !

Inscription en ligne

10 points clés sur vos données de gestion et le nuage

Vous avez stocké toutes les données vitales de votre entreprise dans un logiciel, un ERP, qui vous permet de gérer vos achats, vos ventes, votre comptabilité et toute votre activité. Vous recevez de plus en plus de sollicitations pour le délocaliser dans le centre informatique de votre fournisseur voire dans le nuage de l’éditeur.

Pourquoi vos fournisseurs vous proposent-ils ce fonctionnement ? Quel est votre intérêt à accepter ? Retrouvez deux pages sur ces points dans le téléchargement ci-dessous.

[lab_subscriber_download_form download_id=2]

3 alternatives pour piloter votre projet informatique

Un projet informatique constitue pour beaucoup un pas en avant dans l’inconnu. “On sait ce qu’on veut. Pas ce qu’on aura”. Et souvent un pas difficile. Combien ont de très mauvais souvenirs de ce type de projets ? Combien de ces projets n’ont pas atteints leurs objectifs ? Parmi toutes les raisons qui rendent ces projets durs et stressants, la première en est le mode de pilotage du projet. Car d’autres projets aboutissent avec de bons souvenirs  pour tous !

En 2 questions et 3 alternatives, commençons à lever le voile !

Pourquoi piloter votre projet ?

Parce que les mauvaises décisions se prennent au début du projet et ne se voient qu’à la fin et parce que vous y consacrez beaucoup de votre argent pour atteindre vos objectifs.
Parce que, même si vous avez payé un maitre d’œuvre, cela reste votre projet. Prenons un repère : vous avez nommé un maitre d’œuvre pour construire votre maison. Vous lui faites confiance aveuglement ou vous suivez les travaux (personnellement ou avec un maitre d’ouvrage) ?

Ne rentrez pas dans le projet sans avoir décidé comment vous alliez éclairer la route !

1 : vous avez déjà piloté ce type de projet et vous aurez du temps disponible

Alors allez-y, foncez ! A défaut nommez quelqu’un de votre entourage qui a cette expérience et garantissez sa disponibilité pour piloter ! Soyez clairs sur vos attentes à l’issue du projet et appuyez votre représentant dès que nécessaire.

Le premier problème en entreprise est la disponibilité du dirigeant alors qu’il doit gérer et développer son entreprise.

2 : vous n’avez jamais piloté ce type de projet mais vous aurez du temps disponible

Alors, formez-vous ! Ne partez pas à l’aveugle alors que de nombreuses formations existent pour vous préparer à ce type. Trouvez celle qui vous convient et donnez-vous les moyens de réussir ! Quelques journées de formation dès le départ peuvent faire une différence énorme à l’arrivée du projet.

3 : vous n’avez jamais piloté ce type de projet et vous ne serez pas disponible

Sans aide extérieur, votre projet peut aboutir : il y a des maitres d’œuvre qui ont construit des maisons fantastiques sans que les futurs propriétaires n’aient vraiment suivi ou fait suivre le chantier. Cela arrive aussi car il y a des grands professionnels dans les maitres d’œuvre. Si vous choisissez de ne pas vous faire aider, vous devez avoir une relation de confiance forte avec votre maitre d’œuvre et le forfait de mise en œuvre du projet ne doit pas l’étrangler totalement !
Si vous avez un doute, si vous avez serré le budget au maximum, si vous avez des objectifs qui dépassent le strict projet informatique, faites-vous accompagne et définissiez dès le départ comment vous allez vous faire accompagner.

Est ce que ça suffit ?

Non mais c’est un début. La suite dans nos autres articles

Dirigeants : améliorer vos achats informatiques

Aujourd’hui, l’informatique joue un rôle crucial dans les entreprises. Il est donc important de bien acheter : un bon prix mais aussi une qualité et des services en regard des attentes. Pourtant c’est loin d’être facile car avec un langage très fermé, beaucoup d’acheteurs sont perdus. « ça n’est pas mon monde » revient souvent dans les échanges.

C’est ce qui m’a poussé à écrire un livre proposant un pont entre le monde informatique et son vocabulaire et les pratiques d’achats générales !

Il propose des guides pour acheter les différents éléments, matériels, logiciels ou services, nécessaires pour faire fonctionner votre informatique. La pratique est informatique, les exemples viennent de la construction, de la maintenance industrielle ou des services. Il traite des  achats de matériels, de logiciels, de services (abonnement, sur site, dans le nuage) et des projets. Il couvre ainsi la plupart des domaines pertinents en PME

Il est publié en depuis le 17/05/16 sur Amazon en format électronique et sera gratuit du 18/05/16 au 23/05/16. N’hésitez pas à me faire des retours. Ils seront intégrés dans une deuxième version.

 

Cliquez sur l’image pour le lien
Bien acheter son informatique en PME

Bien acheter son informatique en PME

Il est aussi sur Linkedin Pulse